Image d'un mycélium qui se développe

L’interdépendance du milieu naturel

Dans la nature l’interdépendance est un fait acquis : des espèces biologiquement différentes coexistent, coopèrent, s’entraident et s’échangent des substances nutritives qu’ils ne seraient pas en mesure de produire individuellement. La notion même d’individualité pose problème dans le domaine naturel : une forêt n’est pas la somme des arbres qui la constituent mais un “seul” arbre interconnecté par un réseau souterrain de mycélium. Les biologistes parlent de Wood Wide Web : l’internet de la nature. Un équilibre règne au sein de cet écosystème complexe et interdépendant qui a permis la différenciation des formes de vie sur la planèt